Faites des jeux vidéo pour les kids !

Participez au concours OUJEVIPO jusqu’au 15 septembre

Après le NO FUTURE CONTEST en 2013,  Pierre Corbinais et moi mettons en place en ce moment même l’ OUJEVIPO CONTEST.  Le principe : créer des jeux à partir de contraintes esthétiques et techniques, à la manière d’un exercice de style, dans la lignée de l’OULIPO, l’OUBAPO… Deux particularité : le concours s’ouvre sur une exposition / salle de 10 bornes d’arcade destinée à sillonner le territoire français à partir de l’automne prochain. L’idée est de permettre à un certain nombre de créateurs de voir « s’incarner » leurs jeux dans le monde physique ; une chose assez rare dans le monde du jeu indépendant aujourd’hui. A titre d’exemple, voici quelques images de l’expo issue du No Future Contest, à Cergy (Val d’Oise) en 2013. Et voici où vous retrouverez les jeux dès leur envoi par les créateurs : https://itch.io/jam/oujevipo-contest-2–kids

Pour participer, rendez-vous sur le site de l’OUJEVIPO où sont présentées les règles du concours. Vous avez jusqu’au 15 septembre pour envoyer vos jeux ! http://oujevipo.fr/non-classe/4691-oujevipo-contest-2-cest-parti/

Autre particularité du concours, il est ouvert à la création de jeux avec la participation des enfants ! Voir la contrainte #4 Gribouillis : le jeu doit être en partie conçu par un ou plusieurs enfants (concept, graphismes, sons…)

indius-retro-no-future-games-festival-pierrec-1024x768nofuture_2Expo 2013

L’objectif de l’opération : soutenir la création de jeux d’arcade alternatifs à destination du jeune public et à travers l’exposition, sensibiliser les familles au fait qu’il n’y a pas de fatalité à ce que les enfants soient les cibles d’un marketing industriel primaire, à travers le jeu vidéo.

A l’issue du concours, un palmarès sera établi : 800 € récompenseront le jeu le plus intéressant (prix OUJEVIPO). Selon nos partenariats, d’autres prix viendront récompenser des jeux ayant choisi de respecter une contrainte particulière.

Accueillez l’exposition !

L’exposition sera présentée pour la 1ere fois le 31 octobre à Dijon, à la Minoterie, dans le cadre du Festival Kultur’Mix organisé par la municipalité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous proposons en ce moment même aux lieux consacrés à la création numérique, aux médiathèques et autres festivals de soutenir la démarche, de présenter l’exposition, voire d’accueillir de l’action culturelle autour du projet : ateliers, rencontres de créateurs… Nous recherchons 3 à 5 lieux pour accueillir l’expo. L’idée est simple : financer la construction des bornes, la scénographie en diffusant le projet !  Si vous êtes intéressé, vous trouverez ici le DOSSIER DE PRESENTATION du projet comprenant les modalités de diffusion de l’OUJEVIPO EXPO.

Nous avons pour l’instant plusieurs pistes bien réparties sur le territoire français, entre l’automne et la fin de l’hiver 2015-2016.

Recherches pour l’exposition et le design des bornes

Nous construirons les bornes d’arcade avec Julien Fleureau et l’association « Les mécanos de la générale », structure professionnelle dans le secteur de la fabrication de décors pour le spectacle et déjà à l’origine de la fabrication des bornes du No Future Contest en 2013.

Première idée : nous inspirer du design des bornes d’arcade créées dans les années 80 dans l’ancien bloc soviétique. L’intérêt : retrouver une esthétique propre à l’arcade tout en apportant de la nouveauté en lien avec les jeux proposés lors du concours. Pour plus d’infos, allez découvrir le Museum of Soviet Arcade machines

Bornes sovietiques copie

Deuxième piste : faire référence au monde de l’enfance à travers le choix des matériaux.  Pierre a évoqué l’idée de bornes en mousse / en coussins, par référence aux « cabanes » qu’on fabrique avec tout ce qui traine quand on est enfant. J’ai en tête la référence aux 3 petits cochons, aux maisons de paille, de bois et de brique. L’idée commune est de travailler en détournement de matériaux mais en référence directe au monde du jeu vidéo d’arcade. Par exemple, regardez le travail d’Antonin Fourneau il y a quelques années pour l’ESAD d’Aix-en-Provence : une borne d’arcade en béton. Autre référence, notre travail (toujours inspiré d’Antonin) autour de la palette de vois.

autres_arcade1933-cochons-070betons09083e8 Borne RETRO NO FUTURE

Dans tous les cas, nous structurerons rapidement un cadre (matériaux…) qui sera présenté à chaque créateur dont le jeu aura été retenu pour l’exposition. Nous travaillerons sur une cohérence de l’ensemble et sur une scénographique globale : structuration de l’espace, cheminements…

J’en profite pour archiver ici un bon plan « achat de briques » (si vous me voyez venir) : http://www.leboncoin.fr/bricolage/845746471.htm?ca=7_s

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :