OUJEVIPO augmenté à Chevilly-Larue

A partir du 18 mars et jusqu’au 8 avril 2017, l’exposition OUJEVIPO est présentée dans les locaux de la Maison des arts plastiques et à la médiathèque Boris VIan de Chevilly-Larue, dans le Val de Marne. L’invitation émane de Fabienne Leloup, directrice du lieu, avec qui j’avais déjà travaillé sur l’exposition Obsolescence déprogrammée en 2014 et sur l’Homme des Banlieues, à Elancourt, en 2004.
Je saisis cette première occasion de présenter le projet OUJEVIPO dans un espace clairement dédié aux arts plastiques. La galerie de la maison des arts plastiques est spacieuse (250 m² environ). On peut y travailler l’espace et la lumière comme nous n’en avons pas eu la possibilité jusque là. Les bornes sont toutes repeintes. L’accrochage est réparti sur 3 jours. Un régisseur d’expo est très présent (merci Félix). Les conditions sont optimales.
Chevilly-Larue est aussi une petite commune du Val de Marne, à 2 pas de Villejuif et du métro. Cette sortie est aussi une manière de proposer aux Franciliens intéressés de venir la découvrir. Ils ont 3 semaines devant eux.


Après Dijon, Villeurbanne, Draguignan, Cergy, Amiens, j’aborde cette sortie comme un « finissage ». A Chevilly, nous avons l’occasion de faire un véritable vernissage : avec bulles et fête. J’invite du monde ! Morusque (alias Yann Van Der Cruyssen) à « ambiancer » la soirée par une sélection musicale et un tour de chant. La chanson française décalée de Yann colle parfaitement à l’expo. Le ton est enjoué. Les textes et la musique tiennent presque systématiquement de l’exercice de style. Le grand Yann est habité !

L’occasion est aussi belle pour élargir le propos de l’exposition au delà des 10 bornes créées dans le cadre du concours « Oujevipo for kids ».
Le sous-titre « Jeux vidéo et jeux d’écriture graphiques » est ajouté. L’idée est de poser un certain nombre des enjeux de l’OUJEVIPO en général. Deux cabinets de curiosités sont créés ; l’un concerne Pierre Corbinais, l’autre Yann Van Der Cruyssen. Sans se connaitre, chacun d’entre eux a créé un OUJEVIPO à quelques mois d’intervalle. Pour l’exposition, ils réunissent des livres,des  jeux et curiosités qui inspirent leur travail de créateur et qui font le lien entre leur pratique du jeu et celle du monde de la littérature, de la bande dessinée… Un peu avant le vernissage, nous mettons en scène leur première renonctre à travers une « battle OUJEVIPO » : confrontation de leurs visions respectives de l’OUJEVIPO et présentation au public (majoritairement très jeune) d’un certain nombre de jeux farfelus. Les spectateurs défilent pour de courtes partie de chaque jeu présenté. Belle ambiance et bonne formule intermédiaire, me semble-t-il, entre la conférence et la démo.

C’est aussi un des objectifs très affirmés : faire le lien entre les mondes du papier (de la littérature…) et celui du jeu vidéo. Avec Julien Hanriot-Colin, alias Energol, nous proposons :

un « dazibao OUJEVIPO » participatif, sorte de grand mur à jeux d’écriture destiné à rassembler les mots clé de l’OUJEVIPO à travers des associations improbables, des compositions de phrases aléatoires. L’ensemble est amusant, esthétique et informatif.

la création de 10 illustrations autour de 10 jeux vidéo chroniqués par Pierre Corbinais sur son site et non jouables sur place. Il s’agit de symboliser le fait que l’OUJEVIPO dépasse le corpus de jeux exposés (Pierre en est à plus de 2000 chroniques de jeux) et de faire « médiation » une nouvelle fois entre le public (les parents, les représentants de l’académisme) et cette scène indépendante du jeu vidéo. Je consacrerai un article à ces affiches très prochainement.

 

Papertronics de Jérémie Cortial et Roman Miletitch est aussi associé à la fête ! Le projet est une adaptation dématérialisée de Flippaper, un dispositif qui permet de dessiner son flipper et d’y jouer immédiatement !

Ci-dessous une petite sélection d’autres clichés réalisés par mes soins, lors de l’ouverture de l’exposition. Déclinaison dématérialisée de Flippaper, l’installation réconcilie création graphique live et jeu vidéo. Dessinéez, scannez, jouez à votre propre flipper ! Avec cette installation, l’ami Jérémie compte bien faire le tour du monde ! Cela semble bien parti.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :