Formule Laser 3000 V 0.1

La Région Centre-Val-de-Loire s’intéresse au jeu vidéo depuis qu’elle a découvert que l’e-sport remportait un vif succès sur son territoire. Pour habiller son espace au Printemps de Bourges 2018, elle décidait (donc) de faire appel à la Labomedia, son partenaire culturel numérique historique, pour dessiner les contours d’un espace d’exposition consacré au jeu. Fidèle à ses habitudes, la Labomedia décida de prendre la question par le bout qui l’intéressait : les approches artistiques, expérimentales et artisanales du jeu vidéo. Avec la programmation #balance ton sport !, Benjamin Cadon décidait de mêler expérimentations de ses membres, propositions électro-ludiques du duo Jérôme Fino et Carl.Y (ci-dessous), 4 bornes de l’exposition OUJEVIPO et un tout jeune projet porté par Florent Deloison et moi-même : Formule Laser 3000.

 

En quelques mots : le projet hérite de Formule Carton 3000, projet que j’ai porté avec la Ressource AAA et le Café des enfants d’Orléans pour le festival Hey Gamins, il y a quelques années. La formule était très efficace : des milliers de carton de récupération, un circuit, un atelier de fabrication et des courses endiablées entre des enfants ravis de se mettre un carton autour des hanches ou de la tête et de s’élancer tambour battant pour quelques tours de piste.

Projet très abouti sur le plan ludique, il l’était sans doute moins du point de vue plastique : les enfants se contentant souvent de quelques trous et traits de feutre avant de se présenter frénétiquement sur la ligne de départ. Avec Florent Deloison, l’idée est d’abord de faire évoluer le projet formellement.

La voiture en carton cède sa place à une navette « en kit » dont toutes les pièces sont dessinées et découpées via l’Atelier du Coin et sa découpe laser numérique. Pour l’instant, seules les bases du projet ont vu le jour : échelle, système d’accroche entre les pièces, de portage par le joueur, hiérarchie des fonctions (structure, équilibre, détails), principes de modularité… Certains choix sont encore en question : le matériau retenu pour l’instant est le carton-bois. Il semblait un bon compromis entre légereté et solidité. A l’usage, il se pourrait que le contre-plaqué soit à peine plus lourd et beaucoup plus pérenne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur le plan esthétique, l’idée est aussi de faire le lien entre l’OUJEVIPO expo et ce projet. La dessus, il reste du travail à fournir : travailler sur des formes simples, des matériaux à la fois robustes et légers, adaptés aux enfants de 7 à 13/14 ans…

Deuxième volet du projet justifiant l’implication de Florent Deloison et le soutien de Labomédia : marier jeu physique et jeu vidéo / électronique. Assez rapidement, nous avons choisi de travailler sur un écran LED de basse résolution (8×32 pixels) intégré comme tableau de bord à la navette, face au conducteur.

Florent a travaillé d’arrache-pied sur le montage électronique compact de composants (batterie, cartes Arduino, capteurs, boutons, haut-parleurs) pour obtenir un premier aboutissement : le tableau de bord et l’écran s’allument, le bouton de tir active image et son. Il reste un peu de chemin pour poser une vraie couche de jeu dans le projet. Deux directions s’offrent à nous : une sorte de simulateur de code de la route intergalactique (le programme donne des instructions de direction, de mouvements et un giroscope contrôle) et l’intégration de mini jeux (façon écran led des flippers des années 90) en cours de route.

Rendez-vous à la fête des écoles Charles Pensée et Roger Secrétain à Orléans le 30 juin prochain pour une nouvelle étape : démultiplier le nombre de kits de navettes et enrichir le programme des 2 tableaux de bord électroniques. De quoi s’occuper encore quelques nuits.

Pour finir, voici une sélection de photos de l’espace Région Centre au Printemps de Bourges, avec les bornes de l’OUJEVIPO et les premiers témoignages photo des navettes éprouvées par les premiers enfants que nous avons croisé lors de l’ouverture du festival, avant de repartir. Vous constaterez aussi que nous avons bénéficié d’un circuit imprimé sur un sol en lino pour habiller l’espace. Si tout va bien, on devrait pouvoir récupérer l’ensemble.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :